I'm Not on The Guest List #22 – Restons amis

0
1656

Les amis, les copains, les potes de sorties, les têtes sympas que l'on croise partout, les connaissances des potes, les cercles plus ou moins larges, le voisinage, l'entourage, le crew, le gang, la meilleure amie, le confident, les potes de sortie, ceux du sport, â?¦.

C'est avec amusement ou consternation, selon les cas, que j'observe parfois la carte de mes amitiés.

Il y a les monuments historiques et centraux qui bénéficient de toute mon attention et qui sont à préserver quels que soient les évènements.

Il y a cette petite maison, que j'ai un peu sous estimé au départ, puis à la faveur des évènements, j'y ai investi et elle s'est agrandie pour devenir un lieu unique et cher à mon cÅ?ur.

Il y a les belles demeures, héritées de l'enfance, j'y reviens parfois le temps d'un week-end, et toujours j'y pense… Cela a le goût de la nostalgie. Je me rends bien compte qu'elle devient doucement une ruine, et je regrette souvent de ne pas avoir les moyens de la conserver dans la beauté resplendissante du passé. Pour l'instant…

Il y a les logements que j'aimerais oublier, où je me suis retrouvée faute de mieux, où je suis parfois restée un peu trop longtemps. Heureuse d'en être finalement délestée.

Il y a les lieux que je ne regarde même pas, tant il est évident que cela ne conviendra pas, et ceux que je déteste au premier regard et je ne vois pas ce que certains de mes potes y trouvent…. mais je laisse le temps faire son oeuvre, assurée qu'ils réaliseront l'insalubrité des murs et du reste.

Il y a ces immeubles où je me suis bien marrée à tous les étages, j'en garde des souvenirs riants, mais c'était des murs en contreplaqué et des meubles en pièces détachées, je me suis bien vite lassée de cette superficialité.

Il y a cette demeure magnifique, mystérieuse, aux mille et un recoins surprenants, maison convoitée par de nombreuses personnes, que j'ai eu la chance de visiter et de connaître un peu mieux, pour découvrir avec consternation les nombreux vices cachés….

Il y a ces quartiers où il est fort agréable de se rendre quand le beau temps est de retour pour y pique-niquer dans ses jardins, boire un apéro avant un bbq maison, faire une partie de pétanque…

Il y a ces recoins mal famés et, je le sais, infréquentables, mais où je me perd parfois une heure ou deux et où j'y découvre une humanité que je ne soupçonnais pas au premier regard.

Il y a ce refuge trouvé sur la route, un jour de pluie, cocon protecteur et compréhensif pour une heure, un jour ou une semaine.

Il y a ce lieu, parfait pour une vie de célibataire, mais qui devient trop étroit et peu compatible avec la vie de couple, puis de famille…

Il y a cet appartement qui sur papier correspondait exactement à ce que je cherchais, mais où il manquait ce petit 'je ne sais quoiâ?….

Tout ça pour dire quoi ? Tout ça pour dire que c'est le week-end et que l'on est de sortie entre 'amisâ?. Alors, choisis avec soin ceux-ci.

Et quant au choix de la soirée, tu peux compter sur moi !

Jeudi 7 mars 2013

Parmi les amis, potes, copains de sorties, cercles sortant dans les mêmes lieux et autres connaissances, il y a Peter Beda, aka 72Soul, aka The Lazy Rebel. Chanteur, poète, blogueur, graphiste, Dj, il cumule les talents… je me suis retrouvée bien souvent à relire plusieurs fois et à voix haute l'un de ses textes. Néerlandophone, il écrit en anglais et en français, démontrant ainsi que ses talents ne sont pas que artistiques !

Aujourd'hui Il sort un nouvel album, il y aura une petite sauterie au Potremkine avant la fin du mois de mars pour présenter le clip, mais en attendant il organise un petit DJ set (d »un de ses potes DynomiteSoul Reck) afin de fêter la sortie de l'album.

 

, chez Veals & Geeks*

Sympa : les apéros sont à se procurer au Night Shop du coin ! Dans la plus pure tradition bruxelloise….

Vendredi 8 mars 2013

Parmi les amis, potes, copains de sorties, cercles sortant dans les mêmes lieux et autres connaissances, il y a Simon LeSaint, DJ, producteur, et même batteur pour Stromae et Sébastien Le Tellier. Parti en tournée avec l »un puis l »autre, les nuits bruxelloises se sont donc sacrifiées, se séparant pour un temps d'un très bon DJ (pour dames), qui fort heureusement est de retour au bercail.
Il joue ce soir un Tribute To The Notorious B.I.G. Music by Simon Le Saint / Mr Jay / Dutam, au Bazaar (entrée 5€), qui a bien changé et s »est transformé en super club, depuis qu »un pote a pris la barre de l »endroit !

277014_331518750302420_1802085893_n

Parmi les amis, potes, copains de sorties, cercles sortant dans les mêmes lieux et autres connaissances, il y a Frank, aka DJ Boykos. Je n'ai aucune idée de ce qu'il fait dans la vie quand le jour est levé, mais j'ai à maintes fois croisé son sourire dans de nombreux bars de la ville, à commencer par les restés fameux (et encore regrettés) Jazzbreak qui se déroulaient les mercredis au Tavernier il y a quelques années.

Roi de la fête, souriant, ce néerlandophone parfaitement bilingue même à cinq heures du matin, est accueillant et chaleureux. Frank s'est d'ailleurs très vite frotté au jeu de passer des disques pour les potes dans son appartement du centre. C'est sans surprise que depuis deux ou trois ans, je le retrouve aux platines d'une soirée ou encore dans un show radio !

Mombo Party pres Masquerade Night, Café Bota (entrée 5€)

860945_436643139749821_1310657382_o

Samedi 9 mars 2013

Parmi les amis, potes, copains de sorties, cercles sortant dans les mêmes lieux et autres connaissances, il y a DJ Kwak, la nuit, aka Philippe Coicou le reste du temps : DJ organisant depuis plus de dix ans une des toutes bonnes soirées de la scène groove non seulement de Bruxelles, mais d'Europe, il a également son show radio et une chronique musicale dans le Focus Vif qui se lit avec délectation et son.

Je l'ai connu quand il était jeune et dread locké, m'impressionnant par ses connaissances lors du cours d'Ecopol, puis chantant du hardcore au Magasin 4, quand c'était encore rue du Magasin 4. Depuis, il a pris de la stature, il a pris une femme (charmante), il lui a même pris de devenir papa d'un p'tit gars adorable… !

Ce samedi soir, ce n'est plus à l'entrée de la Strictly que tu me trouveras, la frustration de ne pas y danser toute la nuit est arrivée à son paroxysme : je serai donc sur la piste de danse !

Strictly Niceness Resident Night, la Bodega (entrée gratuite avant 23 heures, 5 € avant minuit, puis 10€)

521309_340226689419461_823850628_n

Parmi les amis, potes, copains de sorties, cercles sortant dans les mêmes lieux et autres connaissances, il y a Manon De Buck, je l'ai connu à ses débuts au Bar du Marché, avant qu'elle ne s'envole vers d'autres aventures d'abord s'occupant de plein de choses (des factures à la promo tout en posant pour des photos) pour B-Shirt, une marque toute Bruxelloise qui faisait ses premiers pas et en parallèle durant ses temps libres en organisant avec d'autres les soirées Let's Dance.

Tout ça au milieu d'un milliers d'autres choses : elle n'est pas à un défi près, ni à une ville près, elle qui s'est installée à Paris mais continue à se soucier des nuits bruxelloises !

Let's Dance #7, Bazaar (entrée 5€)

844021_2823534683082_230431159_o

Mais en vérité qui peut compter sur moi ? Le lecteur ou l'organisateur ? Dans cet < > article, je n'ai proposé que des soirées 100% potes. Je n'ai parlé que des plans organisés par des gens que je connais et apprécie ou de projets auxquels certains de mes potes participent.

Comme ça tu sais.

Et cette semaine, je me retrouverai peut-être sur une guest list !

Mais restons amis, ok ?

Yelyam

 

Pas envie de rater l »article de la semaine ? Inscris-toi à la liste de diffusion !

*

Email Format

LEAVE A REPLY