Programme électoral

0
14402

Il y a quelques semaines, après une petite sortie, j'ai traversé la ville à pied. Il faisait doux et la promenade était très agréable. Je flânais à travers les rues de la ville, levant la tête afin d'observer l'architecture des bâtiments autour de moi, rêvassant un peu, profitant de ce moment de calme et de solitude dans les rues endormies…

Arrivée à un carrefour, j'ai enfin réalisé que j'étais seule au milieu de la nuit. Une espèce d'angoisse m'est revenue un instant. Et surtout, j'ai eu envie de me mettre des baffes pour avoir marché si longtemps sans vraiment être attentive à ce qu'il se passait autour de moi. Puis, j'ai songé que je n'avais rien remarqué de suspect, que l'atmosphère était calme, que, contrairement à tous les autres soirs où je rentre chez moi, de jour comme de nuit, je n'avais pas ressenti de danger particulier.

Je ne me suis pas longtemps posée la question quant à ce qui expliquait ce changement entre ce soir-là et les autres… D'habitude, c'est dans les rues de Bruxelles que je me retrouve à marcher seule, angoissée, attentive, sentant et voyant un peu trop les dangers potentiels. Là, j'étais dans les rues de Strasbourg, et c'est à quelques centaines de kilomètres de chez moi que l'insécurité, que je ressens constamment dans les rues de ma ville, m'a frappée de plein fouet…

Je t'avoue que ce sentiment, auquel s'ajoute de sordides histoires entendues récemment de source sûre mais non relayées par les journaux, me donnent de moins en moins envie de sortir et de m'amuser.

Mais plutôt que de sombrer dans la paranoïa, j'ai songé que, bien que je ne sois pas en mesure de faire quoi que ce soit afin de lutter contre les méchants, je pouvais agir à ma façon, avec l'aide des (très nombreux) gentils, en leur demandant de ne jamais hésiter à raccompagner leurs amies jusqu'aux portes de leur domicile.

Tu l'auras donc compris, en cette période où de nombreux pays européens sont en période post ou pré-électorale, de mon côté, je propose de  voter pour le retour de la gentleman attitude !

Mais mon programme comporte de nombreux autres aspects, tu te doutes bien que je ne joue pas que sur la carte sécuritaire. Je te propose de prendre le temps de les découvrir….

J'espère de tout coeur que nombreux seront ceux qui me suivront dans cette démarche (enfin â?¦. pas en voiture jusque chez moi!!).

Jeudi 10 mai 2012

Plutôt que de tenter de séduire l'électorat de l'extrême droite, qui est une abomination à mes yeux, j'essaye de convaincre tous les autres, qui sont de loin beaucoup plus sympatiques, et heureusement, bien plus nombreux.

Je te propose pour commencer quelque chose de plus glamour.

… Comme presque toutes les semaines, je propose – en général le jeudi – d'aller au vernissage d'une exposition. Les vernissages sont des moments formidables qui te donnent l'opportunité d'avoir sous les yeux une palette très intéressante de Bruxellois, plus ou moins branchés, plus ou moins prétentieux, plus ou moins riches . Tout dépend du lieu et de l'artiste.

Je t'avoue,  j'adore : parfois tout cela est tellement vide de sens que je m'ennuie horriblement, non sans avoir eu le temps d'observer cette faune particulière qui a réussi à m'insuffler ce sentiment. Parfois, je m'amuse comme une folle et découvre des personnages passionnants.

Oui, je sais, un vernissage d'une exposition c'est pour admirer des oeuvres d'art. Oui, enfin non : si c'était là mon objectif ultime, je t'inviterais à aller à l'exposition qui débute dès le lendemain du vernissage….

Ce que j'aime dans les vernissages et expositions, de manière plus générale, c'est que cela permet de découvrir des lieux à Bruxelles où je ne serais jamais entrée si ce n'était pour l'événement.

Donc, ce soir, c'est dans la boutique de la créatrice Johanne Riss que se déroule le Vernissage de l'expo photo de Charles Chojnacki.

Le lieu a l'air magnifique, quant à la faune, je pense qu'il y aura de nombreuses filles très bien habillées et c'est un plaisir des yeux. Pour les photos, je ne sais pas, à (quand même) découvrir sur place !

A présent que j'ai trouvé la solution afin de lutter contre l'insécurité dont sont parfois victimes les filles, j'ai le temps de me pencher sur les problèmes que rencontrent les cyclistes dans notre ville. La mobilité est un des aspects de mon programme électoral qui me tient à coeur.

La Ministre des Sorties que je suis, se doit d'en apprendre davantage sur la question. C'est donc sur la terrasse du Beursschouwburg que je suis invitée à visionner le documentaire Brussels Express.

Un programme ne serait pas complet s'il n'y avait un volet 'diversitéâ?. La question est sensible, en ces temps de crise où de nombreuses personnes ne perdent pas cette très bonne habitude de taper sur les étrangers pour tous les maux qui les frappent. Je sais, certains me répondront que ce ne sont pas des maux qui les ont frappés, mais de véritables êtres humains…  Je ne suis pas là pour épiloguer, mais pour proposer des so-lu-tions !

Première étape : rapprocher les peuples et donner la possibilité de découvrir la culture de l'autre. Par exemple grâce au concert de ce bigband latino  KK World with Magure, au  KultuurKafe, bien entendu.

Autre volet très important de mon programme : l'environnement ! Et surtout la gestion des déchets. Je te le dis tout de suite : le tri des déchets dans des sacs de couleurs différentes, je ne suis pas hyper favorable à cela. Le seul bénéfice que j'y vois, et non des moindres, c'est que cela a eu le grand avantage de colorer un peu les trottoirs de notre ville : avant tous les sacs étaient gris…

Mais, il y a d'autres manière de récupérer des objets qui semblent ne plus avoir d'utilité…. ces petits bouts de choses que l'on a cru en fin de carrière… De très bonnes idées sont à admirer dès ce soir à l'Exposition d'objets détournés dans la boutique Oxfam Bookshop (Uccle), et plus particulièrement ceux de Régine Lagasse de Locht, dont je me souviens avec émotion de ses premières créations, qu »elle m »avait montrée à l »époque où j »étais encore sa collègue chez Emakina

Enfin, le bien-être de mes concitoyens me tient particulièrement à coeur,  et je leur souhaite à tous des moments Eargasmic, au Dali's Bar.

Vendredi 11 mai 2012

J'ai bien compris que si tu es particulièrement soucieux d'environnement, le point de mon programme sur le détournement d'objets ne t'as pas assez convaincu. Il t'en faut toujours plus pour t »inciter à voter pour moi plutôt que pour les Verts.

Soit, étant déjà Ministre des Sorties auto-proclamée, je ne suis pas une débutante, et je sais de quoi je parle ! Ce soir, donc, c'est à un Apéro acoustique que je te propose de te rendre. Il se déroule à l'Urban Ecology Center et il abrite un marché d'artisanat écologique, sans parler des petits amusements autour de cela : jam session, barbecue, etc…

En mobilité, j'ai parlé des cyclistes, mais j'ai à coeur le confort et la sécurité des piétons. Cela tombe bien, un espace leur est dédié à Madou, transformé, pour un temps en piétonnier. Lors de l'inauguration de l'espace, les autorités de la commune de Saint-Josse avaient promis qu'il serait dédié à des activités tout au long de la belle saison. Ce soir, par exemple c'est YéyéVOLLEGaz, à 19h.

Parlons à présent d'un sujet difficile qui touche, parfois durement, certaines familles : l'addiction au jeu. D'argent.  Je ne base pas mon programme électoral sur l'émotion trop intense : te faire pleurer dans ta chaumière, très peu pour moi, je préfère te faire sortir. Donc, je ne vais pas te répéter ce que m'a dit mon équipe d'experts sur les dégâts importants causés par cette addiction au sein des familles dont l'un des membres (en général le père) en souffre. Il est très difficile d'empêcher les joueurs d'aller au casino…

Mais puisqu'ils y sont, et vu que la musique adoucit les moeurs, un concert gratuit devrait peut-être réussir à les détourner un instant de leurs machines à sous ! Ce soir c'est au Viage Casino.

Toujours au volet 'diversitéâ?, la deuxième étape consiste à mettre en avant les initiatives qui prouvent que les personnes d'origine « contrôlable » peuvent marier de façon équilibrée leur double culture. Pour preuve ce soir, Mousse et Farid chanteront Chez Parrain (à Saint-Gilles)  des chansons françaises avec des influences de musique russe et des 'mélodies arabo-bruxelloises alternativesâ?…

Certains de mes électeurs ont à coeur de vivre leur convictions religieuses librement. C'est, à mes yeux une question tellement personnelle – et donc ne concernant pas les autorités – que j'ai failli oublier de le préciser ! Pour ceux qui sont d »obédience électronique, ce soir c'est Maldita Meets Electronic Religion (UK) au Café Central.

Au volet culturel, j'encourage la création et c'est avec plaisir que je constate que certains labels, indépendants, sortent des remixes et même favorisent le mélange des genres, puisque le label a demandé à plusieurs artistes de créer des covers de cassettes (oui de cassettes !), de leur nouvel sortie. L'expo, c'était la semaine dernière, ce soir c'est la soirée avec présentation de plusieurs groupes, suivi d'un DJ set : DOG010 release night!! Bader Motor, Einoma, Going, Otso afterparty aux Ateliers Claus.

Samedi 12 mai 2012

Contrairement aux déclarations de certains fraîchement élus, loin de moi l'idée de faire table rase du passé : certaines mesures prises sont de très bonnes idées ! Par exemple : le week-end. Belle invention. Je serais même pour la prolongation de celui-ci… Heureusement, les jours fériés du mois de mai sont nombreux !

Alors, qu »ai-je d'autre à mettre en avant dans mon programme ? Ah, oui : le respect des droits tels que la liberté d'expression ou de manifester. Ce n'est pas bateau, crois-moi ! Donc c'est en toute liberté que tu te rendras à la manifestation Global Spring qui débute à Bruxelles-Nord. Je sais que de nombreuses personnes sont sensibles à ce mouvement, d'ailleurs les organisateurs disent que cette manifestation aura lieu le même jour dans plein d'autres villes dans le monde !

Puisque l'on en est aborder les grandes questions de société, il est temps de parler de la question européenne : cela tombe bien, c'est la Fête de l'Europe dans le Quartier européen: animations dans les rues et portes ouvertes de quelques uns des bâtiments des institutions de l'UE qui devraient plaire à toute la famille.

L'éducation des enfants me tient à coeur également, et je crois au fait que leur apprentissage ne se fait pas qu'à l'école. Ce samedi, ils sont invités au Pique-nique de la Ferme Maximilien pour manger, bien sûr, mais aussi apprendre à faire du pain, découvrir les animaux de la ferme, etc… la journée commence à 10h.

Je n'ai pas de couleur politique et je suis ambidextre (pour preuve, j'utilise mes deux mains pour écrire ce texte). Que cela ne m'empêche pas de t'annoncer qu'à Evere, c'est la Red Flowers Garden Party à la  Plaine de l'avenue Henri Dunant (Evere), organisée par le PS, mais qui devrait réjouir petits et grands, si le temps est de la partie.

Il est temps de parler des grands problèmes qui préoccupent le plus grand nombre : les aspects économiques, financiers, les limites du capitalisme. Je vais le faire en deux temps, ce samedi, et également dimanche.

Je vais d'abord tenter de comprendre le système marchand, que certains qualifient de totalitaire ajoutant qu'il fait de nous des esclaves modernes. C'est le discours dans un certain milieu associatif, qui dénonce avec la plus grande vigueur le fonctionnement de notre monde. Je veux bien croire que l'on nous ment et être critique par rapport au monde qui m'entoure. D'ailleurs, cet esprit critique ne doit jamais être bien loin, tu te dois d'être critique par rapport à tout ce que je raconte ici, par exemple. Et  je me dois d'être critique si je vais voir le documentaire De la Servitude moderne au Cercle Victor Hugo qui organise tous les samedis un ciné-club, suivi d'un débat.

Et puis, parfois il est bon de s'amuser et de laisser son cerveau se reposer ! Ce samedi il y a plein de choses, à commencer par Bitchy Butch, Mon cul ta praline & Dansez-vous français : trois des organisateurs principaux de soirées gay et lesbiennes joignent leur énergie pour un événement spécial au  Biberium, à la suite de la Belgian Gay Pride, qui sera teintée de tristesse cette année, suite à un assassinat homophobe il y a quelques jours…. Le cortège prévoit d'ailleurs des instants de silence à deux reprises, ce qui risque d'être assez impressionnant.

Je suis, tu t'en doutes, pour le respect de tous, quels que soient les goûts, ou les religions (enfin sauf les extrémistes de droite ou de gauche…. et il faut être attentif, car la radicalisation arrive très rapidement). Cependant, j'ai envie de lancer un message aux mecs hétéros de base, qui ne sont pas homophobes. Parce qu'on ne te parle pas souvent, à toi, hein… toutes ces manifestations sont là surtout pour convaincre ceux qui sont contre, mais qu'en est-il de ceux qui s'en foutent, ravis d'avoir moins de concurrence pour 'pêchoâ? les filles .

J'ai assisté il y a quelques semaines à une scène assez gênante et même choquante. J'étais à une petite soirée, privée, et l'un des invités complètement bourré, s'est permis des gestes extrêmement déplacés à l'encontre des hommes présents ce soir-là : il se frottait à eux, les carressait sur de nombreuses parties du corps : le dos, les bras, sans parler des parties plus intimes. J'ai vu qu'ils étaient tous gênés, riaient nerveusement. Un seul a parlé de façon très ferme (tout en gardant une attitude respectueuse) afin de demander que ce comportement cesse.

Après le départ de l'individu en question, j'ai demandé pourquoi ils n'avaient pas réagis plus vivement, que si c'était les filles qui avaient été victimes de ce type de comportement, les gifles et les cris auraient fusés. Ils m'ont avoué avoir eu peur d'être taxé â?¦. d'homophobes !

Alors là, je dis non. Je dis stop, ne mélangeons pas tout.

L'homophobie ce n'est pas laisser toucher de manière non appropriée.

Tu peux être hétéro et être pour les droits de tout le monde d'aimer toute autre personne, quel que soit le sexe, en toute liberté, mais ce n'est pas pour cela que tu dois te laisser tripoter ou même te faire regarder de manière qui te gêne. Et j'ai même envie d'ajouter : tu peux ressentir, sans honte, un malaise quand tu vois deux mecs s'embrasser un peu trop… chaudement dans la rue.

Je suis hétéro, et je t'avoue que quand je vois un couple d'hétéros se laisser un peu trop aller dans un lieu public, je trouve cela indécent. Je ne leur interdis pas de le faire, je regarde ailleurs, je me déplace, mais je n'aime pas que l'on affiche un peu trop ostensiblement son intimité en rue. Pour moi, peu m'importe le sexe des protagonistes, c'est une attitude qui peut me gêner pas le lien entre les deux personnes.

Je pense que la véritable homophobie aura réellement fait un énorme pas en arrière quand on parviendra à exprimer librement ce que l'on ressent (plaisir, joie, gêne,…)  que l'on ait une attitude hétéro ou homo sous les yeux, sans faire la différence entre les deux.

Alors sur ces 'bellesâ? paroles, je te donne le nom des soirées qui m'ont tapée dans l'oeil pour ce samedi soir :
Tigre at Mr Wong with Joakim, histoire d'indiquer que le café Tigre (à la place Flagey) et Mr Wong en ville, sont liés vu que les deux lieux se sont ouverts à l'initiative de la même personne.

Bien sûr, deuxième samedi du mois, il y a la Strictly Niceness à la Bodega, ce soir, la soirée accueille l'équipe de la web radio et magazine LaidBack , tous les deux fêtent leur dix ans cette année !

Au Bazaar, il y a la soirée Holger Feel My Bicep, dont je ne peux pas encore parler avec moult détails ne m »y étant pas encore rendue (et je pense que ce n »est pas encore pour cette fois, malheureusement).

Et il y a aussi la Free Boyl with Subjex au  Dexia Art Center for KunstenFestivalDesArts, dans le cadre de cet événement.

Dimanche 13 mai 2012

Mon programme ne serait pas complet si je ne laissais pas la Place à l'Art, cela se passe à Uccle, cette semaine.

Avec la belle saison, c'est le retour des événements en plein air qui brassent de plus en plus de monde. Les apéros urbains 2012 n'ont pas encore commencé, mais la Garden Party a repris la semaine passée lors de la fête de l'Iris. Apparue l'an dernier, elle reprend l'habitude de nous donner rendez-vous, ce dimanche c'est au au  Parc du Cinquantenaire.

Au volet 'le monde va mal à cause du capitalismeâ?, je continue l'apprentissage débuté samedi, en me rendant au cinéma Nova, qui propose trois petits films sur Les Rouages de la crise financière.

Enfin, on a rien trouvé de mieux que la philosophie pour trouver des réponses aux grandes questions de la vie, et c'est quand même mieux que de plonger dans les facilités du populisme, non ? L'asbl Bouillon Kube organise les vendredis dimanches du Kube, avec ce week-end la pièce 'Socrate et les Sophistesâ?.

Lundi 14 mai 2012

Le repos, bien mérité, c'est en ce début de semaine, puisque le prochain week-end sera encore plus long…. Un concert d'inspiration 'westernâ? avec Old Death Whisper, au Café au Sans Nom. Ce type de musique est assez  rare pour que je souligne l'arrivée d'un groupe en tournée qui passe par chez nous.

Mardi 15 mai 2012

La musique qui me tient plus à coeur, c'est le jazz, et je ne peux pas ne pas parler de la Carte blanche à Nicolas Thys, à la Jazz Station, car si je ne le faisais pas, Daniel, inlassable mélomane qui doit assister à au moins un concert par jour dans Bruxelles et parfois ailleurs, m'en voudrait !

Nelso Novela est en concert au Bonnefooie après être passé à l'AB et, au vu des vidéos cela a l'air bien sympa, son mélange d'Afro-funk !

Mercredi 16 mai 2012

Quand arrive le mercredi, je suis en général épuisée… parce que c'est la fin de mon article et que je t'ai tout donné les jours précédents. C'est dommage, vu que cette semaine, mercredi est le début de ton week-end….Je crois que cette faiblesse risque de me faire perdre les élections…

Je ne vais tenter d'oublier cela en prenant de l'acide, ne t'inquiète pas, mais que cela ne m'empêche pas de te proposer la soirée Acid City presents Jack the Wax, au Wax Club.

Et si je ne suis pas parvenue à te convaincre tant pis, je t'ai pourtant dévoilé mon programme en plusieurs points : de l'insécurité à la propreté en passant par la liberté individuelle, la tolérance envers toutes les communautés qu'elles soient ethniques, religieuses, sexuelles ou politiques, sans me défiler quant aux questions économiques et européennes qui préoccuppent tout le monde, y compris les Oiseaux de nuit, quand ils ne sont pas à la soirée Nighbirds with Stijn, Alex Deforce à la   Jeugdhuis Tongeluk de Ganshoren…

Yelyam, Ministre des Sorties

LEAVE A REPLY