Des naissances

2
1601

Les enfants, c’est un sujet de conversation illimité. J'entends beaucoup de choses sur le fait de devenir parent : le bonheur, l'amour absolu, la magie de cette vie qui grandit sous les yeux de parents qui n'en reviennent toujours pas.

J'entends parler des sacrifices (en matière de sorties par exemple), et souvent, de la perte de l'innocence. Et de l'angoisse de chaque instant.

Les enfants, très vite, vivent leur vie propre, ont leur agenda personnel : week-end chez mamy, anniversaire chez un copain de classe, soirées pyjamas. Puis arrive le temps des premières fêtes les après-midis, les voyages avec un ami et sa famille ou avec l'école.

Et, bien trop vite ce sont les premières vraies sorties dans la nuit….

Quand je sors avec des potes, je vois bien que ceux qui sont parents, sont pris entre deux sentiments, deux émotions. Ils sont à la fois un peu soulagés de retrouver une certaine liberté, d'utiliser ce temps afin de revoir des amis, sortir, revivre sa vie d'homme ou de femme, de manière plus 'complèteâ? et pas uniquement dans son aspect de parent.

Mais, je remarque parfois le petit coup d'oeil furtif sur le portable. Histoire de s'assurer que l'enfant n'a pas envoyé un sms.

'Je n'ai plus de crédit, rappelle moiâ?.

Rien n'existe au monde pour calmer cette angoisse. Absolument rien.

Et de nombreux faits, chaque jour, la nourrissent plus et mieux.

Je ne peux que te proposer quelques activités festives à faire seul(e) ou avec tes poussins.

Parfois, au détour d'une musique plaisante, d'un pas de danse ou d'une oeuvre d'art, tu te concentreras assez fort pour l'endormir un peu.

Et j'espère pour toi que cette angoisse t'étreindra le coeur toute ta vie. Et que jamais, jamais, elle ne laissera la place à la tristesse…

Jeudi 15 mars 2012

Cela fait des mois que le terme avait disparu de nos agendas, mais avec les premiers rayons de soleil, le voilà de retour 'Apéroâ?. Ce jeudi, c'est le magasin Riche Clair qui propose un Apéro Shopping.

Le centre ville, il y est facile d’y trouver où sortir. Il s'y passe toujours quelque chose quel que soit le moment de l'année, de la journée ou de la nuit.

Le Bonnefooie accueille la première édition de My House #1: Aguila, Ben and Sebastian. 'Houseâ?, comme la musique (j'en parle sous 'vendrediâ?) et comme le lieu…

Au Java Bar, c'est La (oui LA) Cercle #5 with L.E.G. J'ai été agréablement surprise d'entendre le son de ce groupe.

Voici une vidéo pour te donner une petite idée :

Vendredi 16 mars 2012

Je me dois d'être totalement honnête avec toi.

Si je ne m'étais pas donnée pour objectif de trouver au moins une activité pour chaque jour de la semaine, cet article ne parlerait que de ce vendredi, dont je me réjouis déjà du programme.

Je vais commencer par les lieux où je vais me rendre.

Je commence par le vernissage de l'exposition de Stephan Balleux, Spectrum, à la We Project. Je t'ai parlé de cet endroit la semaine passée, quand j'ai évoqué le finissage de l'expo de Brice Guilbert. Je m'y étais donc rendue, comme je l'avais signifié, et j'ai adoré ce moment, à la fois public, puisque tout le monde était bienvenue, mais dans une ambiance intimiste, permettant d'aller à la découverte des oeuvres de l'artiste, de son travail, et de discuter avec les autres personnes présentes sur place.

Fabrice, notre hôte, est dôté d'une personnalité chaleureuse, accueillante, qui met à l'aise les visiteurs.

J'ai pris le temps d'un peu plus discuter avec Stephan, donc, qui a son atelier sur place.

Son actualité est riche, puisqu'il présente des oeuvres en ce moment à la Centrale électrique, mais j'en parlerai la semaine prochaine.

Pour ce vendredi, Stephan va exposer des projets sur lesquels il travaille depuis un an et demi et qu'il n'a encore jamais montré, et donc bien différent de ce qu'il fait habituellement…..

Après l'expo, j'irai probablement manger un burger à L'Amour fou 'will never be the same againâ?. Apparement, les choses vont changer là, mais quoi ? Aucune idée. Il faudra se rendre sur place pour le découvrir.

Puis arrivera l'heure du 'clubbingâ? et là, ce sera Chicago. Chicago dans l'imagerie populaire, c'est d'abord la ville du crime. Tout ça, c'est la faure à Al Capone et autres gangsters, au début dus siècle passé, en pleine prohibition.

Chicago, c'est également le berceau de la House Music. C'est là que cette musique est née au début des années '80. Le mec qui a inventé la house officiait d'ailleurs comme DJ résident dans un club de Chicago appelé de WareHouse….

Et puis, quelques producteurs se sont lancés dans cette musique nouvelle, underground, loin des formats commerciaux et radiophoniques qui exigent des morceaux de trois minutes…

Parmi ces pionniers (ils doivent être quatre ou cinq), il y a Lil Louis.

Et, toi, Bruxelllois, tu as la chance de pouvoir le rencontrer ce soir au Bazaar, durant le Lil Louis DJ Set w/ Simon Le Saint et Lorenzo Ottati (5€, puis 10€)

Alors fais-moi le plaisir de lui faire honneur et de venir. Histoire de rehausser un peu la réputation de notre ville, qui tient sur tes épaules.

La dernière fois que j'ai vu une pointure débarquer au Bazaar, c'était en février.
C'était Kenny Dope.
Nous étions vingt-deux dans la salle.

Ce vendredi, donc, soirée House music. Je te rafraîchis la mémoire avec ce morceau qui, si tu as plus de vingt ans, devrait te rappeler des souvenirs.

J'ai eu une petite discussion < > hier, avec Simon LeSaint, qui mixera ce soir-là aux côtés de Lil Louis, qui m'expliquait qu'avec ce track, Lil Louis avait réalisé le rêve de tout musicien : créer un morceau 'underground' (c'est-à-dire sans préoccupation commerciale) et parvenir à la consécration commerciale… !

Attention, à partir de 5'15 (environ), ce morceau n'est pas à écouter au bureau….

Avec cette sortie, je vais donc rater la nouvelle expo/soiré Exhi B (gratuit avant 22h, puis 5€). Dommage, car un ancien collègue y expose et je voulais voir son travail…

A l'époque où Lil Louis et ses acolytes changeaient le cours de l'Histoire de la musique, quelque part en Italie, un groupe nous serinait 'Vamos a la playaâ?… C'était Righeira et ils passent à l'heure de l'apéro, à Bruxelles : Vamos a la Piola Libri 5th Anniversary Apero with Righeira Live in concert à la Piola Libri donc.

Si ce que je te raconte ne te suffit pas, il y a une soirée Drum'n'bass au Kultuurkafe : Midnite Run: Cyrus /Razor Rekta / Tmsv & More (6€) ou une soirée avec des performances acrobatiques et plein d'autres choses au Windows : Cabaret C.

Samedi 17 mars 2012

Samedi, je vais chez Mr Wong, car ça fait un petit temps que je n'y ai pas mis les pieds, tiens. Il y a A Wave & Electro Night feat Philippe Laurent (Minimal Wave Records). Je ne connais pas, mais j'ai envie de découvrir.

A la Tentation, pour ceux qui aiment les atmosphères rétro, fities, c'est Radio Modern. Ce qui est très sympa, c'est le coin boudoir, on l'on peut se faire maquiller !! Puis on suit une initiation au swing et au Lindy hop, avant de pouvoir se lancer lors du concert ! Une soirée très complète, dans un lieu qui s'y prête très bien !

C'est le genre de soirées à l'ambiance bonne enfant, qui me fait du bien, en général. On n'arrive pas par hasard à une soirée Radio Modern, donc tu y croises des gens qui sont vraiment là pour la découverte, la musique, la danse. En plus, vu les activités proposées, tu peux commencer ta soirée et l'amusement assez tôt, et ne pas attendre les petites heures de la nuit pour que le monde arrive enfin et que l'ambiance prenne.

C'est toujours ennuyeux, surtout avec les beaux jours qui reviennent où tu as envie de profiter de ton dimanche.

Dimanche 18 mars 2012

Dimanche matin, je vais à l'église. Là, normalement, si tu me suis depuis quelques temps, tu crois me prendre en flagrant délit de mensonge, puisque j'ai déjà écrit que c'est à des concerts de jazz que je vais le dimanche, et pas à la messe.

Je ne me contredis pas. Je vais à l'église (des Minimes) mais pour un concert, pas pour la messe !
C'est un programme bruxellois proposé depuis plusieurs décennies par le Choeur et l'Orchestre de la Chapelle des Minimes, et toujours pour jouer du JS Bach

Après, il sera l'heure du brunch du dimanche. Vu que je serai dans le quartier des Marolles, je descendrai donc les rues pour me diriger vers la place du Jeu de Balle. J'adore les troquets typiquement bruxellois qui s'y trouvent : Chez Marcel ou la Clé d'or, ou tu peux avoir un pistolet garni, une soupe ou une omelette avec des lardons… !

Un peu plus tard, dans la journée (après une sieste certainement), je me rendrai à l'autre bout de la ville : imagine : Molenbeek ! Il y a là le Café de la Rue où j'assisterai à une Floraison de conteurs en balade, pour leur dix ans d'existence, c'est la fête du conte !

Et croisons les doigts que ce dimanche sera celui où je me rendrai enfin au Roskam pour le concert de jazz hebdomadaire… Si j'y vais, j'y entendrai Guillaume Vierset 4tet !

Lundi 19 mars 2012

J'ai un trip avec le conservatoire, en ce moment, je tombe à chaque fois sur un truc qu'ils organisent… ! Certains lundis, il y a les Nocturnes du Conservatoire royal de musique, Auditorium (du Conservatoire) et c'est gratuit !

S'il y a un moment où tu veux aller au cinéma, cette semaine, je t'encourage à aller visionner ce film.

J'ai pleuré, j'ai ri. J'ai souri. J'ai été touchée, émue. J'en ai aimé les personnages, magnifiquement interpretés par tous les comédiens – enfants et adultes. J'ai apprécié la pudeur, la retenue. Certains plans sont magnifiques, certains dialogues sont poétiques.

J'ai été surprise par la profondeur et la diversité des sujets abordés.

C'est du bonheur et des malheurs. C'est les difficultés de la vie et le baume au coeur. Ce sont les morts, inexplicables et injustes et c'est la vie. C'est l'enfance et la maturité. C'est les manques et les angoisses et de l'amour au quotidien. Une fable.

C'est l'un des plus beaux films que j'ai vu.

Mr Lazhar, Cinéma des Galeries

Mardi 20 mars 2012

Mardi, un peu de légèreté : Champagne s'il vous plaît ! Ils offrent les bulles entre 18 et 19h ! C'est au Bar Mardi à Aloft Hotel.

Le type de communication et le lieu choisit te donne une bonne idée du public visé : Eurocrates et autres expats de notre ville, tu entendras donc parler en anglais autour de toi !

Mercredi 21 mars 2012

C'est un jour important, le 21 mars. Cette date marque le lancement officiel du printemps. Pour la petite histoire, elle a marqué également le lancement officiel de ma propre vie, il y a quelques années déjà…

Que cela ne t'empêche pas de découvrir le nouvel événement au Beursschouburg, qui commence aujourd'hui, jusqu'au 31 mars : Sapere Aude – Dare To Know ou les liens entre art et revendications politiques ! Tout un programme….

Ce soir il y a aussi la Jam, Musique et Poésie avec la Troupe poétique nomade, au Courant d'Air, logique vu que le printemps, c'est les petites fleurs, les rayons de soleil un peu timide, les petites robes que l'on ressort, les bourgeons, le retour des promenades dans les bois et les parcs, la poésie….

Voilà une idée de cadeau, en ce 21 mars.

De la poésie.

Pour fêter ma naissance, celle de Stephan Balleux, qui est né presque trois heures après moi, dans le même hôpital, et pour se réjouir ensemble de la renaissance de la nature.

Et de la poésie, parfois, pour célébrer les morts.

Yelyam

2 COMMENTS

  1. Bravo pour une introduction trs bien trouve en ce jour. Inutile d’en faire trop, mais c’est trs bien d’en dire quelques mots.

    Sinon, Lil Louis… fantastique. Sauf que j’ai toujours cru, dans ma lointaine jeunesse, qu’il tait franais. Srement le titre du morceau une poque o je ne matrisais pas le sens second des mots.

  2. Merci Arnaud !

    Oui, mon agenda tant toujours inspir de ce qu’il se passe dans ma vie ou autour de moi, impossible de ne pas partager quelques mots sur ce sujet dlicat…. sans citer le fait divers, ni mme faire de lien vers un article… Ou l’on sait ce qu’il s’est pass, ou on ne le sait pas, mais le texte doit rester comprhensible sans l’info !

    Ah oui, pour Lil Louis : son morceau French Kiss peut prter confusion pour les jeunes esprits de l’poque ;-)

    A bientt, qui sait ? Au dtour d’un vnement !!

LEAVE A REPLY