Reportage sur la zwanze

9
1304

Mail reçu dans la boîte de bxl.blog :

Je suis étudiante française à l’école de journalisme de Lille. Nous préparons actuellement le 4ème numéro de notre magazine Latitudes, qui sera entièrement consacré à Bruxelles. Je vais passer quelques jours à Bruxelles la semaine prochaine et aimerais à cette occasion réaliser un reportage sur la zwanze. Mais n’étant pas Bruxelloise, je ne sais pas vraiment à qui m’adresser pour commencer… Auriez-vous des contacts de personnes pouvant répondre à quelques questions à ce sujet ? Si vous avez des conseils sur les endroits où je devrais me rendre pour rencontrer des manifestations de la zwanze, je suis également preneuse…

Pour rappel, la zwanze, d’après Wikipedia :

La zwanze (du brabançon « radotage ») est un humour typiquement gouailleur de Bruxelles mais aussi un art de vivre bruxellois. Il appartient au patrimoine de la culture populaire bruxelloise avec ses dialectes populaires. Souvent lié aux trois sous-dialectes qui forment le brusseleir ou le marollien. Ce dialecte est encore parlé dans les Marolles (quartier populaire de Bruxelles, en pleine gentrification mais aussi dans les vieux quartiers de Molenbeek-Saint-Jean qu’on appelle encore Meulebeek).

< >

Si quelqu’un a des trucs à partager sur la zwanze, n’hésitez pas et envoyez-lui un mail à zwanze@bruxellesblog.be !

9 COMMENTS

  1. Tcheuh dis! L’cole de journalisme de Lille? Mais c’est l’anti-chambre du passage au 20 heures! ;)

    On peut dj conseiller cette jeune fille d’aller passer la matine Place du Jeu de Balles! ;o)

    Mais la grande question c’est… est-ce que la zwanze est toujours gaillarde? Ou elle a volu vers quelque chose de diffrent?

  2. Mais il faut venir le 9 aot rue des Sables, ou aller au Saint d’Hic Place Rouppe le dimanche, rencontrer les Buum droegers quand ils sont de sortie, se boire un Faro au Poech’ et tomber un bon jour. Aller questionner le Toone, mais le vieux est sans doute plus en verve, faire un tour des bistrots un premier jour de printemps, mais plus le Geel Poraa que l’Union of course…

    La maske si elle demande trouver de la zwanze elle risque surtout de se faire proposer une zwan par l’un ou l’autre froecheleir… une question de saison ;)

    Le chien qui pisse et le gendarme qui trbuche sont d’autres versions de cet art de vivre local, non ?

  3. Mich,

    faut contacter FM Brussel. C’est le ‘Weik van’t Brussels’ cette semaine. Je pense que Nadia Scheys pourra aider. Elle tait Brusseleir van ‘t Joer il y a deux ans, et elle joue au Brussels Tejoeter.

  4. Maintenant je comprends pourquoi elle pensait que la zwanze tait un dialecte parl Bruxelles. On va devoir aller mettre un peu d’ordre dans le brolpedia.
    Je lui ai aussi conseill la place du jeu de balle, ou plutt les cafs du bas de la place, vers 7 heures du mat, pour aller faire un petit mata. Puis d’aller faire un tour chez les kuulkappers du parvis.

  5. Si cela vous intresse encore, je vous signale que j’ai crit en 1999, un livre intitul Les Zwanzeurs qui est une anthologie des humoristes bruxellois.
    J’en sortirai prochainement une rdition augmente sous le titre Les Rois de la Zwanze.

LEAVE A REPLY