Bleu, Blanc, Noir

4
2148

Bleu, c'est pour la couleur du ciel dont nous profitons allègrement à travers les vitres, givrées par le froid. De mon Velux, j'ai une vue imparable sur ce bleu glace de ce février qui promet d'être long.

Blanc, c'est pour ces écrans blancs de saisons également : écrans de salles de cinéma où l'on se réfugie, la nuit tombée, profitant parfois des bras d'un compagnon pour s'endormir, parce que le film est trop ennuyant et nos nuits trop remplies.

Noir, c'est pour ces nuits d'hiver bien sûr, mais c'est aussi pour ces censures de la culture ou de la discussion et des idées que j'ai entrevues ça et là…

Ce sont ces affiches pour quelques films, jugées choquantes pour des raisons diverses et variées et donc censurées.

Mais la censure n'est pas toujours le fait des autorités. Pour preuve ce débat interrompu au sein de l'ULB, par des opposants aux idées discutées ce jour-là.

C'est aussi (même si je sympathise avec les idées de ceux qui se sont insurgés) un magazine de mode qui ne peut plus parler chiffons tranquillement. Paraît que le racisme est partout même dans la couleur de mes sous-vêtements.

Et je t'avoue que ce climat me fatigue. Climat où tu dois constamment faire < > attention à tout ce que tu dis ou écris. Au risque au mieux de te faire taper sur les doigts pour une malheureuse 'fauteâ? d'orthographe, au pire de heurter la sensibilité d'une minorité dont tu ne connaissais même pas l'existence.

C'est d'ailleurs ce qui est beau avec les minorités, c'est qu'elles sont minoritaires et tu peux passer à côté sans les voir, parfois même tu les écrases un peu sans t'en rendre compte…. (je crois qu'étant lue par peu de monde et mieux, ne nommant absolument personne, cette horrible phrase passera à travers les foudres des associations et censeurs de tous poils !)

Il y a fort heureusement, une minorité bruyante et sorteuse qui investit, tous les soirs, les rues de la ville, la tribu des Oiseaux de nuit. Quelques idées d'endroits où les trouver :

Jeudi 9 février 2012

Je n'ai pas demandé à Brice s'il avait donné ce nom à son exposition pour des raisons similaires aux miennes… Mais voilà une excuse toute trouvée pour un rendez-vous afin d'en discuter…

Il fait partie de ces rares personnes qui semblent réussir en tout. Il est beau, sympa, avenant et intelligent. Je me suis rendue compte de tout cela le premier soir de notre rencontre.

Et puis, j'ai découvert qu'en plus le gaillard a du talent. Plusieurs talents. Du côté artistique de la vie.
Ce soir, tu pourrais en découvrir deux facettes : c'est son vernissage, Lorizon Nwar, à la Galerie We Project, et à 20 heures, il y donnera un concert acoustique durant lequel il chante accompagné de sa guitare.

C'est avec un regret immense que je ne serai pas présente pour cause d'obligations obligatoires. Je rate le concert, mais je ne raterai évidemment pas l'expo qui sera visible jusqu'au 8 mars.

Après ce long descriptif, que dire des autres propositions de la ville ? Il y a un concert d'impro piano/guitare de Grazyna Bienkowski et Teuk Henry à la Cellule 133A (12/8€), et même, c'est assez raren une 'Indie Rock Partyâ? : Tipi Time, au Bonnefooie (5€).

Le DJ set de Funk This Way est une bonne excuse pour rappeler que le London Calling est un lieu où il se passe souvent quelque chose, moi qui parle quasi toutes les semaines de Mr Wong qui reçoit cette fois Green Vaughan live DJ Set de Billy Lebroncque, un concert d'Electro Rock Concert (Gratuit).

Vendredi 10 février 2012

Je serais curieuse d'apprendre ce que les censeurs trouveraient à dire de ces Contes coquins d'Algérie, au Théâtre de la Clarencière (du 10 au 18 février) ? Et puis non, en fait je suis bien plus curieuse encore d'écouter ces contes coquins !

Dans la série 'il y a toujours un concert dans un petit café quelque partâ?, je réponds, oui : Mixed Up Accoustic version, au Zwanzeur à Saint-Gilles, Mélanie Isaac, au Bizou à Anderlecht ou encore Tervuren Econom au LR6 à Bruxelles-Ville.

Pour ceux qui veulent apprendre à danser puis se lancer sur le dancefloor, c'est au Bal Modulaire à La Tentation (10€) que cela se passe !

Du côté un peu plus 'clubbingâ?, j'ai repéré la soirée Tech Me Out au BSG (6€), dans le quartier de l'ULB, la Warm Up, à la Tête d'Or (Gratuit), la Tekno Nuovo (feat. Musiccargo DJ Set, Stel-R & Ben), Wax Club qui revient chaque semaine également tant leur programmation est riche et leur communication efficace. Et enfin la soirée où je risque très fort de me rendre : la Mombo Party au Place Art Bar (5€), à laquelle il faut arriver masqué.

Samedi 11 février 2012

Le week-end, je n'oublie pas que certains d'entre toi a tes enfants. Les jours de froid avec grand soleil, c'est une question difficile qui se pose au parent : faire une activité en intérieur ou une activité en extérieur ?

Tu te doutes que j'ai une réponse toute trouvée pour toi : sortir à l'extérieur pour se rendre à une activité d'intérieur !

Cela peut commencer dès le matin avec les Samedis du Ciné au Vendôme (2,5€/personne) à 10h30. Ce ciné club propose deux films (Gnomeo et Juliette pour les enfants et Blue Valentine pour les adultes).

Cela peut continuer avec le Samedi d'Anima qui présente le film le Rêve de Galileo à Flagey (5€ ou 10€ avec goûter et atelier), à 14h. Après ces activités, voilà déjà la fin de la journée, quelques courses, on rentre au chaud à la maison â?¦ et vite vite, l'heure où les monstres se transforment en ange du sommeil est là…

Cela te permettra d'aller soit tout simplement boire un verre, avec un DJ set c'est plus sympa : DJ Rim-K, au Cafe Roskam, par exemple.

Si tu es un peu plus organisé, tu pourrais aller à la Petite soirée tzigane entre amis aux Douze Chaises (gratuit), il semble qu'un déguisement soit nécessaire. On sent la forte pression de l'arrivée prochaine du Carnaval.

Dans le genre, bonne soirée, vraie sortie, du lourd en musique, c'est bien entendu , Bodega, (Free<23>5€<Midnight>10€).

Dimanche 12 février 2012

Tu reprends les enfants et tu vas visiter une expo durant laquelle ils sauront à quel point 'eux ont de la chance de vivre à cette époqueâ? et pourquoi 'ils doivent bien étudier à l'écoleâ?. C'est Garçon ou fille, un destin pour la vie ? à La Fonderie.

En fin de journée, j'applaudis ce projet de quartier qui a permis à un long métrage de voir le jour, en impliquant, depuis l'écriture du scénario jusqu'au tournage dans le quartier de la Cage aux Ours, les habitants de ce quartier de Schaerbeek. Tu pourras donc visionner La Cage RPZT aux Halles de Schaerbeek, (gratuit) à 17h.

Et l'extrait me donne envie de le voir en entier !

Après, j'irai me détendre au Bar du Marché, qui organise un dimanche sur deux la Jazzette, cette fois-ci avec Soul T. D'autres seront peut-être tentés par Tourmentes par les Dimanches du conte au Centre Brueghel (8€), à 20h.

Lundi 13 février 2012

Ce sont les derniers jours où il est possible de se rendre à l'Espace Créteurs de La Page Blanche, puisqu'il s'agit d'une Galerie éphémère au Boulevard Anspach.

En soirée, un concert au casque par Nomolusk au Bar du Matin (Gratuit) à 20h est un projet simple et efficace pour ne pas se lamenter de l'absence de Megaupload depuis déjà plusieurs semaines et du fait qu'aucune solution de remplacement n'a été trouvée, à une époque où l'on dit que 'tout va viteâ?.

Mardi 14 février 2012

J'ai découvert très récemment l'existence du 'Ciné-Club du 14 du moisâ?, dont le principe est simple : tous les quatorze du mois, projection gratuite d'un vieux classique.

Ce 14 février, c'est le film Harold & Maude qui me sera donné de découvrir en même temps que les locaux d'Interpôle qui accueille le ciné-club.

Et puis, je parie que nous avons tous dans nos souvenirs cette pièce de théâtre que nous n'avons jamais pris le temps d'aller voir, alors qu'elle était à l'affiche pendant longtemps.

Je suis sûre que certains ont du vivre cela avec le Rocky Horror Show qui s'est pourtant jouée non stop de 1973 à 1980 et qui continue ses représentations aujourd'hui un peu partout.
La troupe n'est pas à Bruxelles, ce soir, non, mais il y a le film, The Rocky Horror Picture Show au Cinéma Rits…

[Mise à jour: un oubli! mémoire retrouvée grâce à un Tweet de Mateusz] Ce soir, c »est la soirée de clôture de Cinepocket, le Festival des films mobiles, à Flagey à 20h. Un festival qui existe depuis 5 ans et auquel tout le monde peut participer en envoyant un petit film tourné avec son portable…


SENTIMENTS PORTABLE(S) par fflorent

Mercredi 15 février 2012

Ce mercredi, c'est le lancement de JustJazzit au Beursschouwburg (du 15 au 18 février 2012) avec ce soir le groupe aNoo.

et puisque j'ai commencé avec un vernissage, je peux bien finir avec un finissage : celui de l'expo d'Alex Deforce, au Bonnefooie, par exemple !

Yelyam

4 COMMENTS

  1. Tiens, je me risque moi aussi (la bien pensance n’tant jamais l’abri de toutes les bourdes de communication…) Toutes ces choses qu’on remue entre les hommes et les femmes, les couleurs (on n’ose plus parler des odeurs, y a eu un prcdent… mme si c’est attirant les odeurs, aussi)…
    Bon.
    Je voulais juste dire que cette histoire, du magazine Elle, c’est nul mais aussi, le texte tel que cit est archi comique de btise, non ? C’est plutt la btise, tous contre la btise (et a, justement, bien pratique, et pas raciale, ni culturelle, sans compter qu’elle est bien souvent gratuite, la btise)…

  2. Et bien en fait, pour tout avouer, le Elle, d’abord je ne le lis pas.
    Ensuite quand je suis tombe sur l’article incrimin, a priori, j’ai pas hurl… a parle de mode, donc mon cerveau est assez « off » pour ce type de domaine, j’avoue…. mme si j’aime bien m’habiller, les grands noms de la mode, les gries des stylistes, les icnes (black, jaunes ou blanches)… je m’en contrefous.

    Bon, j’ai lu ensuite les ractions face l’article : ok, je comprends leur point de vue, je sympathise mme… et j’ai lu des ractions trs bien construites, argumentes, intelligentes… mais c’est aussi symptomatique de ce qu’il se droule ces temps-ci : la traque tout ce qui a des relents de non politiquement correct… j’aime pas…

  3. Si le fait de contribuer vhiculer une vision de monde et de ses occupants en terme de dominant et de domins, d’tre humain plus lgitim que d’autres est non politiquement correct, alors j’adhre la traque. Ce qui est symptomatique de notre temps (mais surtout de la culture occidental) est le dni (caus par un sentiment de culpabilit insurpportable?), la lgert outrance et le second dgr tout va. Bref, la dsinvolture est la mode. Sauf qu’on ne peut pas tous se le permettre…

  4. Having read this I believed it was rather informative. I appreciate you finding the time and energy to put this content together. I once again find myself spending a significant amount of time both reading and posting comments. But so what, it was still worth it!
    jcpenney http://www.jcdresspenny.com

LEAVE A REPLY