Entendu à Bruxelles

1
1691

Une fin d »après-midi tiède, enfin… Les terrasses se déploient et sont prises d »assaut par des Bruxellois maladivement privés de lumière. Alors que je presse le pas pour me faire une petite place au soleil, je me fais doubler par deux grands ados au look d »étudiants bien sages mais dont les cheveux juste un peu trop longs et faussement négligés signalent une nature secrète de fashionisti. Je n »entends pas le début de la conversation mais capte cette perle…

Mais tu sais « MachinTruc me dit « Ouais mais moi je suis comédien, moi. Les racailles, je ne sais pas faire! ».

< >
< >

< >
< >
< >

SHARE
Previous articleLa ville est un Viage
Next articleQuelques carnavals à Bruxelles aussi
Mélissa est Bruxelloise d'adoption depuis de longues années. Monomaniaque de son quartier (Dansaert/Ste-Catherine), on dit d'elle qu'elle ne traverse le Boulevard Anspach que pour travailler. Calomnies! Elle se bouge les fesses quand un nouveau bar vient d'ouvrir.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY