Entendu à Bruxelles

5
1259

Place du Jeu de balle, en ce dimanche ensoleillé, les chineurs d’ici et d’ailleurs sont venus en nombre et les places à la terrasse des cafés, chèrement acquises! Mon accompagnateur et moi sirotons gentiment notre boisson lorsque la patronne de l’établissement, la cinquantaine, cheveux jaunâtres et verbe haut s’adresse à des habitués.

« Le soleil, ça me fait perdre des sous! C’est vrai quoi, les gens passent deux heures à boire leur brol. C’est pas une terrasse cabine de bronzage! < > « 

SHARE
Previous articleEntendu à Bruxelles
Next articleDeathride à l&#039;Atomium
Mélissa est Bruxelloise d'adoption depuis de longues années. Monomaniaque de son quartier (Dansaert/Ste-Catherine), on dit d'elle qu'elle ne traverse le Boulevard Anspach que pour travailler. Calomnies! Elle se bouge les fesses quand un nouveau bar vient d'ouvrir.

5 COMMENTS

  1. Chez BIJ Marcel : qui oserait sparer Chez et Bij ? ;-)

    Une soupe, une omelette et une pintje, rien de tel ;-)

    Il est toujours l le serveur en uniforme de je ne sais pas quoi ?

  2. A Athnes, on m’avait expliqu que le « caf frapp » tait cher parce que les Grecs pouvaient mettre des heures le siroter en regardant passer les filles. Donc, ils rpercutaient le « prix de l’emplacement » dans le prix de la consommation.

  3. ah j’y tais, mais moi je mangeais des huitres «  la brocante! », et y avait pas de soleil sur ce coin , ce moment…

LEAVE A REPLY