Entendu à Bruxelles

1
1406

Dans le tram du lundi matin, un jeune adolescent, la frange coupée net, petites lunettes sur le nez et l’air mélancolique de celui qui va passer une journée de calvaire à l’école. Un autre adolescent, l’Å?il et la voix canailles, s’approche.

L’Autre: « Eh Harry, ca va? »

Harry: « Ouais, ouais, ca va. »

L’autre: « Dis, j’voulais te d’mander, c’est quoi ton vrai nom? »

Silence de Harry

L’autre: « Allez, c’est quoi ton vrai nom? »

Harry:  » Brian »

L’autre: « Aaaah… c’est paske que d’puis l’début de l’année, tout le monde t’appelle Harry mais personne ne sait comment tu t’appelles« .

SHARE
Previous articleUne pétition pour l'élargissement de la Région
Next articleLa laine vous va si bien
Mélissa est Bruxelloise d'adoption depuis de longues années. Monomaniaque de son quartier (Dansaert/Ste-Catherine), on dit d'elle qu'elle ne traverse le Boulevard Anspach que pour travailler. Calomnies! Elle se bouge les fesses quand un nouveau bar vient d'ouvrir.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY