Bruxelles si c’était Tania

1
595

Je m’appelle Tania Anativia, je suis née à Bruxelles à l’hôpital Edith Cavell (qui n’existe plus). J’ai toujours habité juste en face dans une rue plutôt calme et me suis habituée à dormir au doux son des sirènes… Les alentours de mon quartier sont assez verts, il n’y a pas beaucoup de mouvements. Sauf celui des ambulances.

Pour les dix prochaines semaines, je serai en stage chez Mateusz. Une partie de mon temps sera alloué à Bxlblog. Je vais écrire sur la culture et sur les frites 🤩. En attendant, il m’a demandé de parler de mon rapport à Bruxelles, un peu comme il l’avait fait en son temps. D’où ce Bruxelles si c’était Tania Anativia.

L’après-midi, j’aime bouger : direction le centre ! Pour le shopping, l’avenue de la Toison d’Or est bien garnie mais la rue Neuve est évidemment bien plus abondante. Après avoir fait le tour des galeries du City 2, petit passage à l’Inno pour emprunter l’ascenseur jusqu’au toit et profiter d’une vue atypique si la météo est clémente… même si on sait que la majorité de la faune qui s’y rend, y va pour fumer des vieux joints.

Wolf, un petit nouveau que j’apprécie

Pas loin, l’Hôtel Radisson Blu Royal offre un moment magique avec ses carpes koï que je pourrais admirer des heures durant, faisant danser la lumière sur leurs écailles. Évidemment se restaurer sur place est onéreux, mais, bonne nouvelle : juste en face le Wolf vient d’ouvrir ses portes en lieu et place de l’ancien bâtiment Fortis. C’est un food market dans le plus pur style des marchés madrilènes. J’aime déjà y passer du temps.

Pour le début de soirée, il me plaît de traîner dans la ruelle du Délirium et du Floris pour discuter avec une masse d’étudiants Erasmus (majoritairement espagnols). Ils sont souvent surpris de découvrir la version féminine du Manneken Pis – Jeanneke Pis. Enfin, ça, c’est dans le cas où ils arrivent encore à l’apercevoir, tout dépend de leur degré d’alcoolisation 😉.

Avec cette before riche en bière,  il sera temps de changer d’ambiance. Que ce soit Madame MoustacheBonnefoïCabaret MademoiselleBig GameCelticaFuseMiranoBloody ou encore le Bazaar, le choix musical à Bruxelles est varié.

Il est maintenant assez tard, ou tôt, c’est selon. L’after se passe au Cimetière d’Ixelles (cimdix pour les intimes), histoire de ne pas être trop loin de la maison et rentrer tranquille. Ambiance estudiantine assurée, surtout à l’étage du Tavernier.

Après cette soirée et quelque sommeil, une sortie au marché aux puces des Marolles pour s’aérer sous le ciel blanc couvert de nuages, typiquement belge. Et pourquoi ne pas chiner dans les friperies aux alentours ?

 

 

🍟Je m’appelle Tania Anativia et j’approuve ce message🍟

1 COMMENT

LEAVE A REPLY