ceci n’est pas un sac à dos

0
1260

cecinestpasunsacados

Qu'attendons-nous d'une visite au musée ?

Un moment d'intense stimulation intellectuelle ? Une trouée visuelle dans nos vies de citadins-aux-yeux-trop-pleins ? Un retour à des codes de visite bien déterminés < > (ne pas parler trop fortâ?¦) qui nous renvoie direct au sacré ?

Mmmmhâ?¦

Un peu de tout ça, peut-être.

On va au Musée, pour voir des trucs, et en apprendre d'autres, bien conscient qu'il faudra être à la hauteur du temps qui passe, et donc, accepter quelques contraintes. Payer son entrée, et ne pas se comporter en ce lieu comme en n'importe quel autre.

Mais.

Le Musée, lui, qu'attend-t-il de nous ?

Est-ce que certains musées n'en attendent pas un peu trop ?

(Est-ce que le Musée Magritte n'en attend pas un peu trop ?)

Dimanche après-midi, après une tentative infructueuse quatre ans auparavant : non, les poussettes ne sont pas acceptées dans ce muséeâ?¦ Parents de bipèdes à roues, circulez ! Je reviens à la charge, avec la bipède qui n'a plus besoin de roues.

Ã? l'époque, j'avais trouvé ça un peuâ?¦ Comment dire ? Buggies interdits ? Est-ce que c'est bien (légal) friendly ?

Mais bon. Passons.

Passons. Justement, il y a à l'entrée un tourniquet, à côté duquel trône un panneau de pictogrammes d'interdiction. Pour passer, il faut être aux normes. Parce que, il ne s'agit pas simplement des poussettes. Il y a onze interdictions, signifiées par des pictogrammes barrés de rouge, convivialité où-es-tu ?

Pas là.

Parmi les pictogrammes d'interdiction, à côté de la poussette, il y a celui d'un bipède, qui porte un enfant en bandoulière, comme-on-fait-quand-on-doit-transporter-un-bébé-et-qu'on-utilise-pas-le-buggy.

Donc, le musée est interdit au transport de tout nouveau-bipède et autre jeune-jambiste fatigable, et donc, à leurs parents. Mmmmhâ?¦

(Ã?a ne s'appellerait pas de la discrimination, ça ?)

Et, aux sacs à dos.

Cette interdiction, classique, devient complètement ridicule quand un gardien très investi de sa mission indique que le mini-sac à cÅ?ur au dos de la bipède : est interdit. Vraiment ?

Vraiment.

(Mais, pourtant, on le sait bien, qu'il est interdit d'interdire.)

Pourquoi va-t-on au musée ? Pour ne pas oublier qu'on vit dans un monde absurde, qui exclut, et qui n'a plus que des pictogrammes barrés à proposer, pour accueillir ses visiteurs.

Aliette Griz

LEAVE A REPLY