I'm not on the Guest List #14 – Se vider la tête

1
22307

Chaque jeudi, des idées de sorties du week-end pour les Oiseaux de nuitâ?¦

Parmi les mille et une raisons qui poussent l'Oiseau de nuit à arpenter les rues de sa ville à la recherche de plaisirs nocturnes, l'une d'entre elle est de simplement se vider la tête, se changer les idées, se décharger du trop plein de dossiers, de soucis, de préoccupations générées durant une semaine de labeur. Et surtout (en ce qui me concerne) des questions plus ou moins importantes ou idiotes que je me pose sans cesse, sur à peu près tous les sujets qui auront eu l'idée de se retrouver à portée de mes yeux…

Ce que j'essaye de faire, dès lors, pour éviter les maux de tête, c'est de ne pas surcharger mon cerveau de détails : les noms, numéros de téléphone de gens que je connais, mes rendez-vous : tout cela se trouve sur mon disque dur externe : mon mobile, que je dégaine plus vite que mon ombre : pour téléphoner, sans doute, mais aussi pour lire.

Me voilà dans le 92. Je reviens de Schaerbeek, j'y ai vu quelques trésors architecturaux. Il fait sombre dehors en cette fin de journée de novembre. Je sors mon 'cerveau portableâ? pour lire un des articles qui m'y attend.

Premier article : le titre indique 'Du bon usage des cerveaux humains disponiblesâ? et je me dis qu'en effet, à se décharger ainsi, mon cerveau humain se rend plus disponible pour ce qui se déroule autour de moi. < > Dans ce tram bruxellois à l'heure de pointe, j'ai pu, à loisir, observer du coin de l'oeil un bien joli spécimen de sexe masculin. Un seul, ais-je eu le temps de compter, avec un certain regret….

Pendant que je rêvasse encore à toutes les possibilités de connexions inter-humains avec 'Mr Tram 92â? et que je peaufine les détais desdites connexions en jetant un oeil qui se veut évasif, je passe quand même à un second article.

Il tombe bien : il y a le mot 'sexeâ? dans le titre… Ah, le sujet tourne autour de la question de savoir si le cerveau a un sexe. En fait cela parle de genre et c'est une lecture qui s'ajoute aux très nombreux autres textes sur la question des conditions des femmes que je lis en ce moment, celui-ci ayant un accent plus neurobiologique que politique me repose un peu de nouvelles bien sombres que j'ai lu un peu plus tôt dans la journée…

Mais surtout que fait le mot 'cerveauâ? dans deux articles que je lis l'un à la suite de l'autre ?

Quelques embouteillages sur la rue Royale, au niveau du Sablon, font prolonger avec délice ce voyage en si belle compagnie…. Je me décide finalement à ranger ma machine et à sortir un livre. Je lis plusieurs bouquins en même temps et je ne sais jamais bien lequel je jette négligemment dans mon sac avant de sortir. Ce jour-là, c'est un bouquin de philosophie, hyper simple, d'ailleurs cela s'appelle « 39 petites histoires philosophiques d'une redoutable simplicité » que j'ai chiné, la semaine dernière, à la Librairie La Borgne Agasse, à Ixelles.

J'entame une nouvelle histoire et elle parle de â?¦. cerveaux ! ('Transplantation de personneâ?, p 37). Où les auteurs me mettent face à cette question redoutable : la greffe de cerveau ne serait-elle pas plutôt un don de corps à celui à qui le cerveau appartient ? Notre soi n'est-il pas logé dans cette partie-là ? Bon, le 'don de corpsâ? m'a un peu émoustillée je l'avoue…. Serais-je prête à me laisser aller à perdre la tête pour quelqu'un à ce point ?

Tu l'auras compris : toutes ces lectures un peu trop cérébrales n'ont donné à ma tête aucun répis… Il m'a bien fallu ruminer 24 heures sur cet étrange fait. Hasard, coïncidence, messages de mes anges gardiens ?

Il se fait que le lendemain de cette journée à me prendre la tête sur la signification cachée de cette triple coïncidence, je me décide à utiliser pour la première fois, avant de m'endormir, une application radio, non pour écouter de la musique, mais pour écouter une histoire… !

L'écran ne me permet pas de lire l'entièreté du titre sur lequel mon choix se porte, parmi les podcasts de la ALOUD – Los Angeles Library. Je lis 'Incognito: The secret lives of….â?.

Ca promettait d'être mystérieux à souhait et surtout de le rester, espérant m'endormir avant la fin !

Le mot qui manquait, je m'en suis rendue compte en écoutant le neuroscientifique invité pour me parler, était 'Brainâ?…

Et dans la nuit, partant doucement au pays des rêves sur le son de la voix de David Eagleman, je me suis demandé â?¦.

Jeudi 29 novembre 2012

Dans ma grande bonté, je ne surcharge pas ce jeudi soir. Je fais évidemment preuve d'une mauvaise foi crasse en disant cela, puisque dans l'article 'Rate pas l'A.R.Tâ? sorti mardi, le programme déborde… !

Pour ceux qui veulent de la musique qui groove à souhait, il y a un concert de Snarky Puppy, groupe qui nous arrive des Etats-Unis, au Bar du Matin.

Vendredi 30 novembre 2012

Quand j'ai vu passer un événement au 'Passage 44â?, je n'ai pu m'empêcher de m'y arrêter. Je l'oublie un peu vite : il n'y a plus d'événements depuis de nombreuses années de ce côté-là, mais il y a toujours la Médiathèque ! Afin de partager les connaissances musicales et faire découvrir des artistes et morceaux, elle organise 'Dans les Cordesâ? cette semaine avec Hugues Kolp, un Concert-Dialogue. A voir dans un quartier où j »ai du user de mon cerveau quelques années, à l »université voisine…

Pas très loin de là, se trouve la Place Rogier et quand on se dirige vers la rue de Brabant, il faut prendre la Passage Rogier. C'est d'ailleurs l'adresse du T.A.G qui est l'hôte de nombreux événements, initiatives d'un tas de monde aux univers différents. Ce soir, il y a des concerts et .

L'idée étant que les artistes qui jouent rendent hommage à des artistes plus connus : ils jouent des morceaux, qu'ils se réapproprient au passage. J'ai bien aimé les vidéos postées sur la page de l'événement. En particulier celle de l'un des groupes qui a enregistré un morceau de leur composition dans ce qui semble être la chambre de l'un d'entre eux. C'est frais, spontané et cela ne manque pas de qualité…

Pour les adeptes de 'on va boire un verre dans un barâ?, le choix est énorme. Si je faisais partie de ta bande, je proposerais d'aller au Potemkine parce que le DJ ce soir c'est Croco et qu'il balance de bons sons.

Sinon, une fois n'est pas coutume, je propose de sortir aux Jeux d'hiver, cette semaine !
Quoi ? Les Jeux d'hiver ?? Suis-je tombée sur la tête ? Est-ce que ce que je cherche, la nuit, c'est le chaos et l'anarchie ? Ben oui, justement, c'est la Soirée Anarchic.

Ils ont une règle simple : 'The Anarchic party will be open to everyone as long as they want to party without limits and without prejudiceâ? avec un projet comme celui-là : pas besoin d'être sur la Guest List et donc ils ont clairement leur place dans le 'I'm not on the Guest Listâ? de la semaine !

Samedi 1 décembre 2012

Il y a parfois des projets assez intimes, pas forcément au milieu de la nuit d'ailleurs et probablement pas au centre de Bruxelles. C'en est presque underground !
Par exemple ce concert acoustique d'un groupe qui s'appelle Ambulance. C'est en fin de journée à la très fameuse Brasserie de la Senne, à Molenbeek. L'événement porte un nom « Du Pétrole pour les Chameaux« , car il a lieu au profit de 'Zinnekes Sans Frontièresâ?

Pour une véritable sortie alternative : c'est certainement au Cinéma Nova que cela se passe avec Prairie release et la projection de Miramen.

Au rayon des anciens cinémas abandonnés, puis revisités et repris d'assaut par les Oiseaux de nuit, pas forcément cinéphiles, mais certainement toujours avides de découvertes de nouveaux lieux, la Bulex semble avoir trouvé un lieu à sa mesure en plein centre ville, dans l'ancien Marivaux. L'édition de ce mois-ci a pour thème 'Sexy Saint Nicolasâ?et elle commence tôt afin de bien profiter des groupes qui y joueront !

Et pour tous ceux qui, contrairement à moi, ont suivi mes propres conseils d'aller à l'une ou l'autre des soirées qui ont été organisées ces derniers temps au Magic Mirrors, ils auront peut-être envie de s'y rendre une toute dernière fois ce samedi : c'est en effet le Magic Mirrors Closing Party.

le site de Tours et Taxis ayant apparemment décidé de construire quelque chose à l'endroit où avait trouvé place le chapiteau… C'est bien dommage : le lieu était original et situé dans un quartier qui ne croule pas sous les adresses à voir.

Il y a bien le Magasin 4 à proximité et un peu plus loin et la Compilothèque, sans oublier plus près d'Yser le super K-Nal qui s'est malencontreusement transformé en Fiesta Club, le genre d'endroits où 50cent fête son anniversaire et où surtout, si tu es un homme et que tu veux entrer, parmi les accessoires interdits, il y a les baskets ou la casquette, et parmi les accessoires obligatoires : il y a 'une dameâ?… ! (voir 'Règlement du Clubâ?). La dame devant répondre à quelques critères physiques et de look, bien entendu.

Dimanche 2 décembre 2012

On termine le week-end tranquillement : un concert à la Cellule 133a de Matters Collective : 'Real time composingâ? et c'est d'ailleurs un rendez-vous mensuel qui est donné par les artistes de ce collectif.

Mardi 4 décembre 2012

Et puis, juste après la publication du Rate pas l'A.R.T de la semaine prochaine, j'irai vers midi au Musée des Instruments de musique pour y écouter Le Bureau des arrangeurs par les étudiants du Conservatoire royal de Bruxelles.

Ma source d'informations « jazz », Daniel bien connu dans les milieux du jazz belge (je pense qu'il est le plus grand mélomane que j'ai pu rencontrer) m'écrit en effet :

'A épingler aussi [NDLR : tu comprends qu'il m'a conseillé bien d'autres choses mais que j'en garde certaines pour moi] : « Le Bureau des Arrangeurs » 4 décembre à 12h30 au MIM. Traduisez: les arrangements musicaux effectués par les élèves du Conservatoire, ceux des Master 1 et 2, sous la direction de Pirly Zurstrassen, ce qui nous promet – comme toujours avec Pirly – une haute qualité musicale et la découverte des « pointures » de demain.â?

Et je lui laisse le mot de la fin :

'Ah, si mes anciens collègues pouvaient se libérer pendant une heure pour en profiter… étant donné que la meilleure façon d »écouter le jazz, c »est … d »aller le voir!â?

Yelyam

Pas envie de rater l »article de la semaine ? Inscris-toi à la liste de diffusion !

*

Email Format

1 COMMENT

  1. Aka Moon fte ses 20 ans la jazz station : 20 concerts, a dj commenc la semaine passe. Je pense que cela vaut le dtour.

LEAVE A REPLY