Ces feux rouges qui dérangent

1
1604

Nos pompiers reçoivent des PV alors qu'ils sont en partance pour sauver des vies : TF1, France 2, LCI et d'autres médias se sont emparés de cette histoire bien belge

Ces derniers mois, nos pompiers ont bien fait rire divers médias étrangers. Et pour cause : une application assez stricte de la loi concernant le franchissement des feux rouges ainsi que de celle concernant le dépassement de la vitesse légalement autorisée. Un exemple : la condamnation d'un pompier à une amende de 275 euros assortie d'une suspension de permis de conduire de 8 jours.

« C'est vraiment incroyable, témoigne un pompier. On reçoit un appel pour aller au feu avec victimes potentielles et on devrait s'arrêter aux feux. Et sans dépasser les limitations de vitesse. On se moque de qui ? Dans notre métier chaque minute compte ! »

14_26_11_961310000_aaapompier020

Le 27 novembre dernier, les organisations syndicales des pompiers bruxellois ont donc distribué à l'ensemble des hommes un tract les invitant à respecter scrupuleusement la loi qui impose l'arrêt au feu rouge pour chaque véhicule d'un convoi de secours. Elles ont rappelé dans ce tract que le franchissement d'un feu rouge pouvait se faire sous les conditions suivantes : être en mission d'urgence; faire fonctionner l'avertisseur sonore spécial et les feux bleus; mais aussi marquer l'arrêt et s'assurer que le franchissement ne met aucun usager en danger. Un délégué syndical rappelle aussi que la Région installe de plus en plus de radars fixes. « Au point que nos chauffeurs risquent de bientôt se faire flasher six à huit fois par jourâ?¦ à ce rythme-là, on pourrait ne plus en avoir en quelques mois, si rien n'est fait.â?

    Bientôt une solution ?

A l'heure actuelle, certains hésitent déjà à prendre le volantâ?¦ 450 d'entre eux ont été flashés entre le 1er janvier et le 31 octobre 2007. Un premier geste a été posé par le conseil de direction des pompiers : il a décidé de prendre en charge la première amende de chaque chauffeurâ?¦

Le sénateur Philippe Monfils (MR) a déposé le 27 novembre dernier une proposition de loi qui devrait permettre aux pompiers de ne plus être sanctionnés pour non-respect du feu rouge à condition qu'ils franchissent le carrefour à vitesse réduite de manière à ne pas créer de danger pour les autres usagers. Selon son cabinet, elle devrait être prise en considération par le Sénat ce jeudi 10 janvier.

Benoît Cerexhe (CDH), ministre bruxellois en charge du Service d'incendie et d'aide médicale urgente (Siamu), s'est, pour sa part prononcé à la mi-décembre de manière positive sur l'examen d'une solution technique permettant de doter les véhicules du Siamu et les feux de signalisation d'une technologie permettant de faire passer les feux au vert depuis les véhicules eux-mêmes (à l'image de ce que la Stib fait sur certains trajets et sur certains feux). Reste à voir l'impact financier d'une telle mesure.

Première parution : TBX n° 251, Page 7, paru le 2008-01-10.

1 COMMENT

  1. […] janvier 24, 2008 Nos pompiers reoivent des PV alors qu?ils sont en partance pour sauver des vies : TF1, France 2, LCI et d?autres mdias se sont empars de cette histoire bien belge? Ces derniers mois, nos pompiers ont bien fait rire divers mdias trangers. Et pour cause : une application assez stricte de la loi concernant le franchissement des feux rouges ainsi que de celle concernant le dpassement de la vitesse lgalement autorise. Un exemple : la condamnation d?un pompier une amende de 275 euros assortie d?une suspension de permis de conduire de 8 jours. ?C?est vraiment incroyable, tmoigne un pompier. On reoit un appel pour aller au feu avec victimes potentielles et on devrait s?arrter aux feux. Et sans dpasser les limitations de vitesse. On se moque de qui ? Dans notre mtier chaque minute compte !? (more?) […]

LEAVE A REPLY