2009, Année de la BD

2
1779

La BD est une passion nationale.  Il suffit d’aller à l’étranger pour s’en rendre compte:  essayez un peu d’expliquer à des britanniques que notre répertoire de ‘comic books’ est unique, et d’une variété extraordinaire.
La Ville de Bruxelles a décidé, en 2009, de mettre à l’honneur le neuvième art.

Au programme du BD Comics Strip Brussels 2009:

  • coup d’envoi: parade à l’américaine, « Balloon day parade », de ballons géant portant l’image de personnage BD dans le centre ville. Encore plus drôle quand on sait que balloon veut aussi dire philactère.
  • Printemps: les musées royaux des beaux-arts (1500m2) exposeront les planches de vingt auteurs contemporains de BD connus, ainsi que les auteurs qui les ont influencés – au total 165 auteurs exposés du monde entiers.
  • Septembre à janvier: le palais des beaux-arts a une expo, « Les Sexties« , consacrée à Crepax, Cuvelier, Forest et Pellaert », qui ont mené dans les années 60 et 70 la BD belge dans une direction plus, euhm, adulte, voire coquine.
  • L’atomium, évidemment, y passera aussi: une expo (4 juin – 20 septembre) consacré au ‘style atome‘. le monument de l’Expo 58 accueillera les compositions graphiques de 14 auteurs (Giardino, Benoit, Berthet, Schuiten, etc.)
  • Le parcours Bruxellois de Willy Vandersteen, l’auteur de Bob et Bobette, sera également le sujet d’une exposition (24 juin – 27 septembre). Un autre grand de la BD flamande, Marc Sleen, auteur de Néron, sera exposé rue des Sables en avril.
  • La plus grande planche de BD du monde (750m2) occupera la grand-place pendant deux jours au mois de mais. Espérons qu’elle ne soit pas en papier.
  • De Superman au Chat du Rabbin au Musée juif de Belgique.
  • et j’en passe: en tout 36 évènements.

Pour les amateurs de BD belges et étranger, réjouissances en perspective ! Vivement février.

sources: le site officiel, La Libre, Actu24, Le Soir

2 COMMENTS

  1. Le particularisme belge tient un peu du gros mythe. L’ge d’or belge a vcu et la richesse de la seule scne franaise n’est pas l pour contredire le propos. Ironie du sort, « Le chat du Rabbin » qui illustre ce billet est une oeuvre d’un…Niois ! Just my two cents…

  2. Bon, pour tre exhaustive, j’aurais du dire: ‘une passion nationale en Belgique et en France’. Pour le reste, il n’y a rien dans mon texte qui contredise la productivit Francaise, O grand sorcier !

    Le chat du rabin est un de mes favoris, je ne vois pas de problme l’admettre :-)

LEAVE A REPLY