Ils ont fini par mètre la clef sous le paillasson…

16
515

Un établissement devant lequel nous sommes tous – j’imagine – passés des dizaines de fois et dans lequel peut-être que certains d’entre nous sont entrés est « à remettre ».

Adieu Belle-Vue à Meiser

Si comme moi, vous avez toujours eu envie « pour rire » de voir ce qui se passait dans « La Belle Vue », le restaurant qui servait la saucisse au mètre et sur un coin de la Place Meiser, le moment est venu de cultiver un remord : l’endroit est à remettre. Et je n’ai aucune idée de ce qui va prendre sa place. Si quelqu’un a des infos…

Question subsidiaire : est-ce quelqu’un y a mis les pieds ? Est-ce qu’il ou elle accepte de témoigner ? Merci d’avance !

PARTAGER SUR
epistolero, belgian writer, learning to pick his fights. Je suis venu ici pour beurrer des sandwiches.

16 COMMENTAIRES

  1. Impossible de ne pas voir cette vitrine kitsch à mort. Par contre, je n'y ai jamais mis les pieds. Ca devrait être sympa de se faire un petit tour des restos/cafés kitsch du genre sur ce blog :-)
  2. J'habite pas loin non plus, passé devant un million de fois mais jamais mis les pieds non plus. Je pense que c'est un peu le cas de tout le monde, d'où la re-mètration des clés...
  3. J'y ai fait de nombreux repas. Particulièrement à la saison des moules. L'intérieur était beaucoup moins tape-à-l'oeil que la devanture. J'ai d'ailleurs toujours trouvé que la moule géante peinte avait une tête de tyrannosaure. Je regrette de n'avoir jamais assisté à l'élection de Miss Schaerbeek qui s'y tenait annuellement. Pour le détail il y avait là une série de photos des personnalités venues se restaurer dans l'endroit, de mémoire BHL et sa blonde, une tripotée de ministres et des stars comme Chamfort, Sardou, etc. Sur la même place il semble qu'une autre institution, bien plus snob, soit sur le point de reprendre du service : Le Meiser.
  4. J'ai toujours été à la fois attiré et horrifié par la gigantesque moule peinte qui lui servait d'enseigne. Ca parlait à l'apétit animal. Et puis en même temps, le rapport prix/quantité/ambiance me faisait toujours fuir l'endroit comme la cuisine du diable. L'expression "à remettre" traduit assez bien ce que je ressentais à chaque fois que je passais à côté. Mais ceci est pure médisance sans preuve ;-)
  5. on habite à 10 minutes de là ... nous y sommes allés qu'une fois pour manger des moules c'etait le 15 aout 2001 lors de notre emmenagement je me souviens aussi des photos des personnalités et du decor tres kitch
  6. Habitant quasiment à coté, j'y ai été plusieurs fois. Il y a quelques années, la cuisine valait le détour. Et la fréquentation du lieu en témoignait. La dernière fois que j'y ai été (+/- 6mois) sans être mauvais, la nourriture était vraiment "passable" (sans être mauvaise non plus) et il n'y avait que deux - trois autres tables de prises.
  7. 2 x déçu par la bouffe mais à chaque fois je me suis bien marré. Il y avait une soirée karaoké avec les habitués du coin, 2 ou 3 Johnny, 2 Cloclo, des inconnus qui se croyaient à la Star'Ac, des caniches à mèmères, ... et ca déconnait à tout berzingue!
  8. Suis allé une fois avec des amis il a au moins 6 ans. On a tenté "La Partouze des glucides" : en gros le Giga Menu à volonté sur base des divers Menus à volonté (full moules, full poulet, full saumon ...) Pas un grand moment de gastronomie mais une belle rigolade dans le décor bien kitch.
  9. J'y suis allée deux fois avec des amis... dans mes souvenirs, la bouffe était tout à fait passable, prévisible pour ce type d'endroit. Boulettes goûteuses et bonnes frites. Je me souviens surtout de leur magnifique carte, dont les "Oiseaux sans tête d'Alfred Chef-Coq" resteront gravés dans ma mémoire. J'aurais dû en piquer une, elle valait son pesant de cahouètes!!!! Mais le mieux du mieux de chez mieux, c'était quand même la vieille madame qui tenait le caméscope pour filmer les prestations vocales de sa fille... en fumant un cigare pour créer une ambiance scénique. Mémorable, on revivait "10 qu'on aime", mais avec une moule géante dans le décor ! Comment ça, la foule n'était pas en délires? Ben... euh... non. Pas de foule et pas de délires. Juste 4 amis éberlués qui essaient de ne pas trop se regarder pour ne pas partir en fou rire. Une perte, vraiment.
  10. ben oui j'y suis allé une multitude de fois ... rarement gastronomique mais toujours bonne ambiance. comme le steack de 1,8kg la veille de mon mariage. Accompagné de vin blanc a profusion. le sosie de johnny était fabuleux, et le nombre d'animateur de la RTBF qui squattait le bar en fin de soirée était amusant surtout avec 1 gramme dans chaque bras.
  11. Je suis alle 2/3 fois, et j 'ai finalement compris que c 'etait a oublie.

LAISSER UNE RÉPONSE